Blog sur la Bulle Immobilière, l'Economie, la Bourse, Apple, la Création de Blog, et l'actualité en général. Mes opinions avec lesquelles on peut ne pas être d'accord !

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner



PageRank Actuel



Recherche personnalisée


samedi 22 avril 2006

Profiter de la hausse de la bourse : débutants attention !

Tous les jours je passe devant une librairie et depuis quelques temps je remarque qu’il y a de plus en plus de couvertures de magazines sur la bourse, et les conseils pour s’y mettre.
La dernière pub que j’ai vu, je crois, était celle de Capital avec un gros titre : Bourse, comment profiter de la hausse !

On dirait que la tendance s’est affaiblie sur les couvertures concernant l’immobilier, et qu’il y a eu un report sur la bourse. C’est vrai qu’avec un gain de 80% pour le CAC 40 depuis trois ans et plus de 11% déjà depuis le début de l’année, il est tentant de s’y mettre ! Il faut pourtant bien faire attention car ces trois dernières années faisaient suite à l’explosion de la bulle internet, où de fin 2000 à fin 2002, le CAC 40 avait perdu plus de la moitié de sa valeur ! Il y a eu un phénomène de rebond, entrainé par une croissance mondiale très importante.

Aujourd’hui la plupart des spécialistes (gérants de fond, économistes,…) pensent que le temps de l’argent facile en bourse est derrière nous. Les tensions géopolitiques actuelles avec l’Iran, la flambée du pétrole, les déficits américains, la menace d’un effondrement des marchés immobiliers, font que la fin d’année 2006 et 2007 risquent d’être beaucoup plus volatils que les trois dernières années où les marchés montaient en ligne droite.

Pour ces raisons, je pense que les novices devraient faire attention au message des magazines qui proposent de se mettre à boursicoter pour gagner rapidement de l’argent : ils arrivent un peu tard.
Le temps est maintenant venu pour les spécialistes de la gestion d’exercer leur art, c'est-à-dire choisir des valeurs qui ont encore du potentiel, diversifier, et couvrir les risques de leur portefeuille. C’est un métier difficile qui requiert de l’expérience et s’exerce à temps plein. Une bonne gestion donne des résultats qu’un boursicoteur en herbe ne pourra jamais obtenir sur le moyen et long terme.

Par contre, il est évidemment possible pour le français lambda de profiter des compétences de ces gérants en souscrivant aux différents Fonds Commun de Placements (FCP), et autres SICAV, via leur banque ou un courtier en ligne. Il existe une multitude de fonds, en fonction de leur stratégie offensive (risques élevés, fort rendement) ou défensive (peu de risque, rendement moyen), de leur zone géographique, ou de leur secteurs.

Conclusion : Pour commencer à investir en bourse aujourd’hui, il est bien plus sûr de passer par des FCP et SICAV que de se lancer soi-même sans connaissances, en suivant les conseils des journaux qui n’engagent que ceux qui les lisent.

Tags Delicious:
  • 0 Comments:

    Enregistrer un commentaire




    Links to this post:

    Créer un lien

    << Home

    Recherche personnalisée