Blog sur la Bulle Immobilière, l'Economie, la Bourse, Apple, la Création de Blog, et l'actualité en général. Mes opinions avec lesquelles on peut ne pas être d'accord !

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner



PageRank Actuel



Recherche personnalisée


dimanche 14 mai 2006

La voiture électrique commence à interresser les constructeurs

Le Parisien a indiqué hier que le constructeur automobile Renault et l’avionneur Dassault sont en train de négocier pour renforcer leur partenariat en matière de véhicules électriques (lien). Les deux entreprises collaborent déjà ensemble sur le projet Cleanova, voiture électrique sur la base d’un Kangoo Renault, en phase de test par La Poste.
Selon le quotidien, Carlos Ghosn voudrait aller encore plus loin dans le domaine des véhicules propres et devrait faire une annonce importante sur ce sujet l’automne prochain, au salon de l’automobile de Paris.

L’automobile est au cœur d’une grande phase de mutation qui a commencé il y a plusieurs années avec l’arrivée de l’électronique dans les véhicules. De moins en moins de composants automobiles sont purement mécaniques, et la plupart contiennent aujourd’hui une part non négligeable d’électronique. D’ailleurs la part de l’électronique est maintenant à 30 % de valeur totale d’un véhicule, et le mouvement devrait se poursuivre.

La flambée des prix du pétrole encourage les consommateurs à choisir des véhicules plus sobres et les gouvernements à favoriser le développement des technologies « propres ». L’ambition politique d’encourager le développement des véhicules « basses émissions » se traduit par l’échelonnement des taxes en fonction de l’impact environnemental, mais surtout par l’instauration des normes d’émission européennes (actuellement Euro IV).
Ces normes évoluent progressivement et la prochaine norme Euro V entrera en vigueur à partir de 2009 / 2010. Ces normes sont de plus en plus dures à respecter, et il revient plus cher à chaque fois pour les constructeurs de proposer des moteurs compatibles de celles-ci.

On dirait que le moment arrive où faire évoluer les moteurs thermique ne sera plus l’unique solution économique pour répondre à ces nouvelles normes. En effet, depuis quelques temps les constructeurs s’engouffrent dans des projets de moteurs hybrides, de bio-carburation, de piles à combustibles, et autres technologies alternatives.
Pour le moment ces technologies ne sont pas encore toutes au point. Certaines sont déjà opérationnelles (moteurs hybrides), mais présentent toujours des surcoûts par rapport au mode de propulsion traditionnel. Seules les aides fiscales et l’amélioration de l’image de marque rendent l’opération rentable au global.

Presque toute la technologie est déjà au point pour faire des voitures électriques en grande série. Il ne reste plus qu’à résoudre le problème du stockage de l’énergie (batterie, pile à combustible), pour que la voiture électrique supplante les modèles à moteur thermique.
En plus d’être propre, la voiture électrique se marie très bien avec les dernières évolutions en matière d’aide à la conduite telles l’ABS, l’ESP, les créneaux de stationnement automatiques, les régulateurs de vitesse, l’aide au démarrage en côte, les aides au respect des distances de sécurité, etc. Il beaucoup plus facile en théorie de piloter un moteur électrique, par rapport à un moteur thermique très complexe dans lequel il faut gérer l’alimentation en air, en carburant, la combustion, la nature des gaz d’échappement,…
L’architecture d’un véhicule électrique permettra aussi de rendre de l’espace aux passagers en supprimant beaucoup d’éléments mécaniques dans le compartiment moteur et sous le plancher.
Enfin, en supposant que les constructeurs investissement aussi massivement dans l’électrique que dans le thermique, ils devraient pouvoir booster énormément le rendement de ce mode de propulsion (le rendement d’un moteur thermique n’est que de 30% au mieux actuellement !).

En conclusion, je pense que la propulsion électrique est certainement l’avenir de la voiture. Il ne reste plus qu’à attendre que tous les constructeurs en prennent bien conscience, et qu’ils commencent à se jeter dans une bataille sans mercis. Ce grand bouleversement pourrait bien rebattre les cartes dans la hiérarchie actuelle des constructeurs automobiles. Les grandes manœuvres ne font que commencer !

Tags Delicious:
  • 0 Comments:

    Enregistrer un commentaire




    Links to this post:

    Créer un lien

    << Home

    Recherche personnalisée