Blog sur la Bulle Immobilière, l'Economie, la Bourse, Apple, la Création de Blog, et l'actualité en général. Mes opinions avec lesquelles on peut ne pas être d'accord !

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner



PageRank Actuel



Recherche personnalisée


mardi 20 juin 2006

La vente de stock-options révèle l'incompétence.

Peu avant l’annonce de retards dans le projet A380, il est incroyable de voir que des dirigeants d’EADS et leurs proches aient vendus leurs stock-options et leurs actions. Tout ce beau monde a beau crier son innocence, personne n’est dupe !
Cette affaire remet le problème de la communication financière sur la table : est-ce qu’une entreprise doit tout dire tout de suite aux marchés financiers ? Est-ce qu’un début de retard doit-être annoncé sous peine de créer la panique des actionnaires ? Ou alors les annonces ne doivent se faire que plus tard, quand tout est bien confirmé ?

En tout cas, pour régler le problème des délits d’initiés supposés, je propose que désormais tous les dirigeants ayant des stocks options ou bien les détenteurs d’importants paquets d’actions travaillant directement au sein de l’entreprise publient leurs achats et ventes de titres publiquement. Il faut que tout actionnaire « lambda » puisse savoir qu’un dirigeant a exercé toutes ses stock-options bien avant qu’un scandale n’éclate dans la presse suite à une chute du cours.
De plus je pense qu’un dirigeant en exercice qui vend ses actions constitue un bel aveu d’incompétence et de manque de confiance envers les perspectives de son entreprise.

Cet épisode a le mérite de bien souligner la différence entre les patrons « simple dirigeants », et les patrons « fondateurs » qui eux sont bien plus impliqués dans leur entreprise.

Tags Delicious:
  • 0 Comments:

    Enregistrer un commentaire




    Links to this post:

    Créer un lien

    << Home

    Recherche personnalisée