Blog sur la Bulle Immobilière, l'Economie, la Bourse, Apple, la Création de Blog, et l'actualité en général. Mes opinions avec lesquelles on peut ne pas être d'accord !

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner



PageRank Actuel



Recherche personnalisée


samedi 21 octobre 2006

Mon meilleur ami au boulot !

Depuis quelques temps, je suis amené à travailler en anglais.
Comme j’en avais marre de feuilleter le dictionnaire toute les cinq minutes au boulot, je me suis dis que j’allais acheter un traducteur électronique. Après avoir éliminé les modèles bas de gamme qui ne reconnaisse aucuns mots et ne propose qu’un sens par mot, je me suis tourné vers un modèle plus cher mais très efficace.
Il s’agit du modèle Franklin BFQ 1870B avec sa carte « Professeur d’anglais » de Larousse (voir la photo). Il est en vente à 149,90 € à la FNAC.


Franchement j’en suis très content car c’est très rapide de trouver un mot. Il contient un dictionnaire français/anglais et anglais/français, un dictionnaire 100% anglais avec la prononciation par synthèse vocale, des synonymes, et il y a des phrases types pour toutes les occasions. Cet engin ne me quitte plus et je n’hésite plus désormais à consulter le dictionnaire quand je tombe sur un terme que je ne comprends pas ou que je cherche à traduire quelque chose (génial pour augmenter son vocabulaire !)
Le seul point négatif est qu’il est un peu gros pour être toujours dans la poche du veston…


En résumé, voici une bonne panoplie pour apprendre l’anglais par soi-même :

- Ecouter des leçons et lectures en podcast (voir mon précédent message sur le sujet : lien)
- Lire des romans et revues en anglais (les polars sont idéaux car on ne peut jamais s'arrêter !)
- Acheter un bon dictionnaire électronique pour se simplifier la vie. L’investissement est rentable.


Tags Delicious:
  • 0 Comments:

    Enregistrer un commentaire




    Links to this post:

    Créer un lien

    << Home

    Recherche personnalisée