Blog sur la Bulle Immobilière, l'Economie, la Bourse, Apple, la Création de Blog, et l'actualité en général. Mes opinions avec lesquelles on peut ne pas être d'accord !

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner



PageRank Actuel



Recherche personnalisée


vendredi 26 mai 2006

Cartes de fidelite : on vous observe ! (2/3)

Le fidèle est suivi à la trace :
Vous faire rêver de cadeaux, vous impressionner avec des cartes VIP dorée, n’était pas suffisant pour les Grandes enseignes. Elles utilisent votre carte de fidélité comme traceur, pour savoir quel type de produits vous achetez, et quel est votre niveau de vie,… Si vous ne savez plus ce que vous avez fait le 24/03/04, Mr Carrouf, lui, sait que vous avez acheté trois tomates, du polish (vous avez une voiture donc), des serviettes hygiéniques, et des couches (vous avez donc des enfants). Le seul avantage pour vous c’est qu’ils peuvent vous prévenir plus rapidement si vous avez acheté des steaks avariés (voir blog de Michel Edouard Leclerc, paragraphe 5).
Ces statistiques vous concernant servent ensuite à inonder votre boite aux lettres de pubs ciblées sur les crédit-conso, sur de nouveaux produits, ou sont revendues à d’autres entreprises. Les informations permettent aussi d’éditer des tickets de réduction à la caisse qui vous inciterons à consommer ce que le distributeur veut que vous consommiez (les produit qui lui font gagner le plus d’argent bien sûr !).

L’économie parallèle des S’Miles :
La mode est en ce moment aux programmes de fidélité multi-enseignes comme les « S’Miles ». C’est une vraie monnaie parallèle (l’euro des supermarchés !), car vos achats effectués dans plusieurs magasins donneront lieu à une rétribution de S’Miles communs. Par contre, cette monnaie n’est utilisable que dans le réseau des partenaires S’Miles ! Bref, en exagérant un peu, le client « S’Milisé » ira toujours dans les mêmes magasins pour augmenter son crédits et le dépenser.
Se pose alors la question fondamentale : si quand vous payer, on vous donne de l’argent (du pays des S’Miles), alors pour quoi ne pas payer directement moins cher ? (ce qui vous ferait plaisir aussi, j’en suis sûr !). Les programmes de fidélité sont en train de dériver sérieusement et tant qu’une enseigne ne cassera pas les prix sans offrir de cadeaux, que les consommateurs n’ouvriront pas les yeux, que la loi ne changera pas, la dérive durera et risque de s’amplifier.

A lire :
Blog de Michel Edouard Leclerc : Promos et baisses de prix : le couple infernal !
Mon précédent message : Cartes de fidelite : payez vos cadeaux ! (1/3)
message suivant : Cartes de fidelite : C'est l'infidele qui paie ! (3/3)

0 Comments:

Enregistrer un commentaire




Links to this post:

Créer un lien

<< Home

Recherche personnalisée